Coaching d’Equipe: vers la maturité

Etre UNE EQUIPE ne se décrète pas : une EQUIPE SE CONSTRUIT, et ce travail de construction peut prendre un peu de temps…

La performance d’une équipe n’est pas immédiate ! Toute équipe va passer par des stades de développement (d’une durée variable selon les contextes, les groupes, les projets …) pour atteindre le haut niveau de performance et l’efficacité attendue… Ces 5 stades sont décrits dans le modèle de Tuckman (65) ; des étapes qui se retrouvent aussi bien sur de courts ateliers de travail que sur de long projets.

Etape 1:  « On se découvre » (Forming)

C’est nouveau, c’est le moment de la découverte …
Les membres de l’Equipe apprennent à se connaître, cherchent à se faire accepter : chacun cherche sa place mais en règle générale, tout se passe bien. La nouveauté a même un côté sympa .

A ce stade, l’enjeu pour l’Equipe est de

  • Établir  la confiance
  • Garder les objectifs clairs (au travers par exemple d’un travail sur les buts, les enjeux ou la Vision) 
  • Poser les règles du jeu (au travers d’une charte d’Equipe
  • Initier l’esprit d’équipe

Bref, au démarrage, l’équipe a besoin d’un cadre pour s’installer, s’exprimer et progresser !

 Etape 2: « on se bouscule » (Storming)

Après la découverte, vient la phase de turbulence, un passage obligé pour les équipes qui se constituent. L’équipe poursuit donc son apprentissage et se construit progressivement. Elle apprend à travailler ensemble à la poursuite de ses objectifs; ses membres interagissent, échangent, et cherchent à imposer leurs idées…

C’est le moment de la CONFRONTATION; confrontation dont les bienfaits pourtant ne sont plus à prouver, conflits cognitifs, et surtout conflits socio-cognitifs sont de puissants moteurs d’apprentissage. Le Coach sera le miroir de ces différences qui vont émerger, et à aider l’Equipe à aboutir à des solutions avec lesquelles tout le monde pourra vivre.

Les premiers meetings et workshops collaboratifs sont propices aux discussions, aux échanges de point de vue, et potentiellement au déclenchement de conflits ouverts. Même s’ils sont parfois spectaculaires, ceux-ci se résolvent le plus souvent simplement, en douceur… Plus difficiles à gérer sont les conflits plus profonds, plus personnels, qui peuvent insidieusement détériorer l’ambiance de travail. Sources de tension, ils vont mettre à mal le climat de confiance et de sécurité qui commence se créer autour de l’équipe. Ces conflits doivent eux aussi « sortir du bois », se discuter et se résoudre en équipe. Une nouvelle fois, l’appui sur la Charte d’Equipe, la Vision, des éléments de facilitation ou de prise de décision comme le Vote à 5 doigts, le vote par consentement, permettront à l’Equipe de sortir encore plus forte de cette zone de turbulences.

Rappelons- le, se confronter est tout à fait sain : cela fait partie de la vie d’une équipe. A cette étape, l’enjeu pour l’Equipe est de…

  • sortir sans encombre de cette phase qui peut être destructive
  • ne pas nier ou fuir les conflits
  • Rester neutre et positif
  • Maintenir la confiance & la sécurité
  • Permettre l’expression et la participation de chacun

Bref, l’Equipe a besoin d’un cadre solide pour s’exprimer et de ne pas tomber dans des conflits destructeurs!

Etape 3: « on se (re)trouve »  (Norming)

Un moment de régulation, ultime étape avant que l’Equipe n’atteigne sa performance optimale.

L’équipe parvient à résoudre ses conflits. Elle a fini par sortir de sa zone de turbulences pour normaliser son mode de fonctionnement et ses relations, au sein d’un environnement pleinement sécurisé, propice à la coopération et à la collaboration. C’est le moment de la normalisation.

Le plus dur est passé : confiance installée, vision intégrée, et plus important encore, les personnes  se connaissent et savent désormais comment collaborer ensemble pour atteindre leurs objectifs efficacement. A cette étape, l’enjeu pour l’Equipe sera de…

  • Se discipliner
  • Favoriser l’autogestion
  • Lever les éventuelles barrières et favoriser le processus d’évolution
  • Rester vigilante sur la participation de chacun

Bref, maintenir le cap … vers la PERFORMANCE !

Etape 4 : « on ne fait qu’un » (Performing)

Le stade tant attendu de l’évolution de l’Equipe ; le moment enfin où elle atteint sa performance maximale, où elle donne sa PLEINE PUISSANCE…L’équipe est sortie des zones de turbulence, a normalisé son mode de fonctionnement: elle passe à la vitesse supérieure.

L’équipe sait fonctionner ENSEMBLE de manière EFFICACE et SATISFAISANTE pour chacun de ses membres:c’est le moment de la PERFORMANCE. A ce stade, l’enjeu pour l’Equipe sera de …

  • Bien gèrer ses frontières vis à vis de l’exterieur
  • Capitaliser
  • Se fixer de nouveaux objectifs

Bref, APPRECIER la PERFORMANCE !

 Etape 5 : « On se sépare » (Adjourning)

C’est la dernière étape dans le cheminement de l’équipe, mais pas la plus anodine.

Après plusieurs semaines ou mois de travail, l’équipe, dont les membres se font confiance et se connaissent, a atteint les objectifs qui lui étaient fixés.  Aujourd’hui, le résultat atteint, c’est le moment de se dire au revoir, le moment souvent redouté de la SÉPARATION.

Retrospective... autour d'un bon plateau de fromages !

Rétrospective… autour d’un bon plateau de fromages !

Pour tous, c’est un moment particulier, une sensation amère… Pour certains, cette 5éme étape, au cours de laquelle l’Equipe se disperse peut s’avérer douloureuse, et faire naître un sentiment de vide dont il faut tenir compte.

Les équipes très soudées, les longs projets qui ont vu des moments de forte intensité et de fort investissement sont des contextes propices à cette courte sensation d’abandon, qu’on retrouve fréquemment dans les sports collectifs…

Dans une dynamique de changement, c’est aussi passer d’un état stable, maîtrisé et apprécié, à un nouvel état, de toute façon différent, parfois « inconnu ».

Célébrons (avec modération) la FIN DU PROJET !

Célébrons (avec modération) la séparation !

A cette étape, l’enjeu pour l’équipe est de …

  • Anticiper la séparation dans une approche volontairement positive
  • Capitaliser
  • Se fixer concrètement de nouveaux objectifs : on passe à autre chose
  • S’exprimer
  • Faire une belle RETROSPECTIVE pour marquer sa sortie

Et surtout, CÉLÉBRER !

Je suis Jean-Claude GROSJEAN. Coach d’Equipe & Coach d’Organisation, je peux vous accompagner dans le cheminement de votre Equipe vers son fonctionnement optimal. Contactez-moi!